La VAE


Le cadre général

Qu’est-ce que la VAE ?

C’est un droit individuel ouvert à toute personne, quel que soit son statut : salarié, non salarié, bénévole, demandeur d’emploi, permettant d’obtenir tout ou partie d’un diplôme, d’un titre professionnel ou d’un certificat de compétence professionnelle inscrit au RNCP.

Qui peut bénéficier de la VAE ?

Toute personne, quels que soient son âge, sa nationalité, son statut et son niveau de formation, qui justifie d’au moins 1 an d’expérience professionnelle (soit 1 607 heures) en rapport direct avec le contenu de la certification visée, peut prétendre à la VAE. Cette certification qui peut être un diplôme, un titre ou un certificat de qualification professionnelle doit être inscrite au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP).

Quelles certifications peut-on obtenir avec la VAE ?

  • un diplôme ou titre professionnel national délivré par l’État
  • un diplôme délivré par un établissement d’enseignement supérieur
  • un titre délivré par un organisme de formation ou une chambre consulaire
  • un certificat de qualification professionnelle créé par la Commission Paritaire Nationale de l’Emploi (CPNE) d’une branche professionnelle

Ces certifications doivent être inscrites au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP).

Pour en savoir + :

  • www.vae.gouv.fr
  • www.infovae-idf.com (antennes d’info vae)
  • Les DAVA Dispositifs Académiques de Validation des acquis
  • vae.asp-public.fr
  • www.asp-public.fr/aides/validation-des-acquis-de-lexperience-vae-dans-le-domaine-sanitaire-et-social-candidats-la-vae
  • Loi 2002-2 de modernisation sociale instituant la VAEArt. l.900-1 du code du travail : « toute personne engagée dans la vie active est en droit de faire valider les acquis de son expérience, notamment professionnelle, en vue de l’acquisition d’un diplôme ou titre à finalité professionnelle »
  • Décret n° 2017-1135 du 4 juillet 2017 pour application de la loi du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle, à l’emploi et à la démocratie sociale et de la
  • Loi 2016-1088 du 8 août 2016 relative au travail, à la modernisation du dialogue social et à la sécurisation des parcours professionnels.

Articles l.335 5 a 7 du code de l’éducation

  • Loi 2018-771 du 5 septembre 2018 loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel
  • Code du travail : art. L. 6411-1 et s., R. 6412-1 et s., R. 6422-1 et s.
  • Code de l’éducation : art. L. 214-12, L. 331-1, L. 214-13, L. 335-5 et s., L. 613-3 et s.,  L. 641-2, R. 335-5 et s., R. 361-2, R. 613-32 et s

Prérequis : Pour toute demande d’accès à la VAE : Avant de vous engager dans une VAE, vous devez vous assurer de justifier d’au moins 1 an d’expérience professionnelle (soit 1 607 heures) salariée, non salariée, bénévole ou de volontariat en rapport direct avec la certification que vous visez.

Étape 1 : S’informer  

Étape 2 : Choisir sa certification  visé

Vous avez choisi votre certification, vous devez alors retirer le dossier de candidature (LIVRET 1) auprès de l’organisme certificateur.

  • Pour ES – ETS – ME – CESF avec le dispositif Académique de Validation des Acquis (DAVA) de votre lieu de domicile
  • Pour CAFERUIS – ASS – EJE – TISF – AES – AS via l’Agence de Service et de Paiement (ASP)
  • Pour CAFDES via l’EHESP

Étape 3 : Déposer votre dossier LIVRET 1  

Une fois votre dossier retiré, complété et envoyé à l’organisme certificateur, vous devez attendre la réponse (sous 2 mois).

Si votre demande est acceptée, vous pouvez constituer votre dossier des acquis de l’expérience ou livret 2. Veuillez noter que l’avis de recevabilité est valable pendant 3 ans.

Étape 4 : Démarrer votre VAE

Le livret 2 est un dossier qui permet au jury d’évaluer si les compétences requises sont acquises par le candidat pour lui délivrer la certification visée.

Le livret 2 est le document à travers le jury va se baser lors de l’entretien.

Le candidat à travers la description d’expériences professionnelles développe un contexte de travail, des activités et des tâches réalisées et amène des preuves de sa pratique professionnelle.

Le livret 2 doit permettre au candidat de démontrer les compétences, les aptitudes acquises à travers l’expérience

Parmentier Bleu Social vous accompagne pour la rédaction du Livret 2  et à la préparation de l’oral.
Pour en savoir +, c'est par ICI !

Étape 5  : Dernière ligne droite …

Dépôt du livret

Après le dépôt du livret 2 auprès de l’organisme certificateur, le candidat sera convoqué pour l’entretien oral avec le jury. L’entretien se déroule en générale entre 1 ou 2 mois après le dépôt du livret 2.

L’entretien oral dure entre une demi-heure et 1 heure, il permet de vérifier l’authenticité du livret 2 rédigé par le candidat, de vérifier la maîtrise des compétences e d’échanger sur l’expérience professionnelle et les pratiques du candidats.

Les jurys sont composés de représentants des centres certificateurs, d’enseignants, de professionnels du secteurs.

Décision du jury

Suite à l’entretien, le jury délivrera soit :

  • Une validation totale du diplôme
  • Une validation partielle du diplôme
  • Aucune validation

Dans le cas d’une validation partielle, le candidat peut présenter de nouveau un livret pour valider les domaine de compétence non obtenus, Parmentier Bleu Social vous accompagne pour présenter de nouveau votre livret 2. Ou bien le bénéficiaire à la possibilité d’intégrer un parcours de formation complémentaire (cliquer ici pour accéder aux formations proposées par l’IRTS Parmentier

Dans le cas d’un refus (aucune validation), le candidat peut suivre une formation certifiante, acquérir de nouvelles expériences professionnelles, réaliser un bilan de compétence ou refaire une demande de VAE.

NOUS CONTACTER

Joëlle DELACÔTE
Référente VAE
contact.vae@parmentierbleusocial.com
Délai de réponses sous 24 heures
Voir les CGV

Action de Bleu Social

Action du commanditaire

Action commune

Etape 1
Envoi du listing des pièces techniques à fournir

Etape 2
Transmission des pièces techniques

Etape 3
Analyse des pièces techniques

Etape 4
Co-construction du projet évaluatif et du planning in situ

Etape 5
Évaluation in situ

Etape 10
Envoi du rapport à l'autorité de contrôle et de tarification

Etape 9
Transmission du rapport au Président de l'association

Etape 8
Finalisation du prérapport

Etape 7
Négociation du prérapport

Etape 6
Lecture et remarques écrites sur le prérapport