Évaluation, impact social et utilité social, regards croisés

Bleu Social était représenté lors de la journée d’étude : « Évaluation, impact social, utilité sociale, Regards croisés » organisée par la Société Française de l’Évaluation et l’Avise.

Cette journée a permis aux 100 personnes présentes d’aborder le point de vue des acteurs de terrains sur l’évaluation de l’impact social : quelles visions ? quelles attentes ?

Téléchargez le programme complet

 

Au-delà de la quantification et des chiffres, l’évaluation de l’impact social permet de dégager de véritables leviers de réussite, outils fondamentaux pour améliorer son action et la valoriser. Lors de cette démarche, l’implication de l’ensemble des parties prenantes (financeurs, acteurs de terrain et bénéficiaires) est fondamentale pour déterminer des indicateurs répondant à leurs attentes et besoins et donc d’aboutir à une méthode adaptée à la structure.

Ainsi, une méthode adaptée est une méthode assimilée par les acteurs, qui permettra de dégager des informations utiles pour l’acteur de terrain.

L’impact social ?
« Un processus visant à comprendre, mesurer ou valoriser les effets, négatifs ou positifs, générés par une organisation sur ses parties prenantes. On cherche ainsi à dépasser les actions/activités des structures pour se poser la question suivante : quelles sont leurs conséquences et pour qui ?, en ne se limitant pas à la seule dimension économique.»
Source : Avise.org

L’évaluation n’est donc plus une contrainte imposée par le financeur mais devient un outil présentant un double intérêt : amélioration du service rendu et valorisation de l’action réalisée.

Cette démarche d’évaluation est complexe, les difficultés exprimées portent souvent sur un manque de moyens, d’outils et des problèmes de postures. Cependant, elle permet d’atteindre les résultats définis, d’en améliorer leur compréhension, de faciliter la prise de décisions et enfin, d’adapter la communication. Sur ce dernier point, les commanditaires ont exprimé la nécessité de communiquer davantage sur les résultats de l’évaluation, afin de valoriser au mieux l’action réalisée.

Cette valorisation demande une stratégie de communication définie au préalable. Car cette démarche n’aura d’intérêt que si elle est partagée auprès de l’ensemble des parties prenantes : du bénéficiaire au financeur voir aux potentiels investisseurs.

 
En savoir plus ?
Le dossier « impact social » sur le site de l’Avise

Partager cet article :

[juiz_social buttons="facebook, twitter, linkedin"]